Le fruit de la conscience humaine

Le fruit de la conscience Humaine

milan7.jpg

Sans temps, sans phare, sans voile, sans toit… Séjours low-cost vu du Léon.

Fruit d’une étincelle naquit l’univers, naissance de ses vers, et crayonnage de frontières…

Explosion de joie, Big bang…

Depuis lors, la molécule cherchait son sens chiral, droite ou gauche…

Naissance du bipède, pas le vélocipède, mais l’Humanité ; cette espèce, cœur, assoiffé d’espace. De son berceau, continent tectonique d’Afrique luttant contre l’incontinence, la merde, et la peur du néant.

Au départ, Cro-Magnon, l’ancêtre, inventait la tribu, ses règles simples, le peuple marchait, nomade, et donnait vie et sang contre la farce, ou la force devenue en ce jour celle d’une pièce d’identité, un pouce, un doigt, une tige, des racines, un nom qui permet de voler.

Une Histoire insolite, peu connue voire unique qu’il est inutile de comprendre, d’ailleurs la définition et la séparation infime, voire infirme du génie, du fou, se trouve dans le délice indicible, cette joie aussi confuse qu’absurde de ne pas pouvoir poser une cible militaire sur l’ère de repos, le facteur chance, d’avoir des sens pour voir et ressentir l’amère douleur d’Aimer, Donner, et Mourir.

Parfois, la Terre, cette boule bleue cinglante, servie par une beauté, irréelle, se levait sans voile, pas de brume, sans mystère pour personne…

Et un Milan royal battait des ailes… De là-haut, il observait ces casse-pieds!!!

entretien avec drôle de plume