mercredi 28 mars 2018

Citation du jeudi #Citation

"Je n’ai jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé."

  1. Montesquieu #Citation

lundi 26 mars 2018

Au printemps, retrouvez la forme en "escarpinant" ! #MotDisparu

En mars, les jours rallongent, les premiers rais flavescents font leur apparition. Les perce-neige, les crocus, le jasmin et les jonquilles viennent colorer nos jardins. Comment résister à l'envie "d'escarpiner", de prendre l'air, de respirer à pleins poumons la douce senteur florale des parcs...

À peine la journée terminée ou le week-end entamé, c'est à la hâte que l'on se met à l'aise pour "escarpiner", autrement dit courir avec légèreté, seul ou avec des amis.

"Escarpiner" n'est pas simplement un joli mot vieilli. Sans vouloir faire de performances à tout prix, courir permet de :

  • Perdre du poids ;
  • Nettoyer son organisme ;
  • Diminuer son stress ;
  • Réguler le cycle du sommeil ;
  • Renforcer ses défenses immunitaires.

C'est finalement cinq bonnes raisons pour se faire du bien et profiter en même temps de la nature qui se réveille.

Alors allez "escarpiner", mais prenez vos baskets, car mieux vaut ne pas être chaussé d'escarpins pour ce faire !

Nous attendons avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme. Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte. Les références Twitter sont également les bienvenues.

Cette semaine, racontez-nous comment vous avez réussi à placer le verbe escarpiner dans vos conversations courantes (ou vos tweets)... et envoyez-nous tous les termes surannés rencontrés que vous souhaitez voir apparaître dans cette rubrique! C'est un challenge, mais aussi un plaisir, pour nous de construire des textes avec des mots inusités (ou presque)!

L'équipe des Editions Secrètes

jeudi 22 mars 2018

Citation du jeudi #Citation

"La vengeance est une justice sauvage." Francis Bacon #Citation

lundi 19 mars 2018

Non, les "balinges", quoique sous la ceinture, ne sont pas des accessoires sexy #MotDisparu

Si les bas et le linge d'autrefois tel que les pantys, les culottes fendues sont en vogue dans les boutiques de lingerie vintage, force est d'admettre que les "balinges" n'ont pas le charme attirant et aguichant des jambières, porte-jarretelles, jupons et guêpières de nos aïeules. En effet, les "balinges", terme qui a complètement disparu, étaient autrefois les langes dont on enveloppait un enfant. Pour faire court, les "balinges" étaient ce que sont aujourd'hui les couches-culottes !

Si les "balinges" ou "couches-culottes" n'ont absolument rien de très séduisant ou d'affriolant par la signification que ces mots évoquent, il reste que les histoires qu'ils laissent entrevoir sont particulièrement drôles. "Pompes funèbres et couches-culottes" de Fred Esterel, paru aux Éditions Secrètes, en est la meilleure preuve. C'est véritablement un ouvrage amusant jusqu'à être touchant !

À découvrir vraiment, pour rire de bout en bout, jusque dans les "balinges" !

Nous attendons donc avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme "les balinges" (qui ne s'utilise qu'au pluriel). Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte.

L'équipe des Editions Secrètes

lundi 12 mars 2018

Dès le lundi, évitez de potiner, soyez efficace! #motdisparu

Le printemps s'installe. Le temps est doux et tout nous pousse à nous installer à l'extérieur, en famille ou avec des amis, dans un petit coin ensoleillé. C'est le moment où nous allons commencer à discuter de sujets légers, simplement pour le plaisir de communiquer... Et fatalement, certains, poussés par la gourmandise de la médisance, seront happés par le plaisir de potiner.

C'est le moment de réutiliser le terme de gourgandine à propos d'une voisine au comportement trouble si on se sent l'âme d'un potineur ou d'une potineuse, i.e la personne qui fait des potins. On remarquera que le mot utilisé pour ces viles personnes peut également être potinier ou potinière.

Notre préférence va au terme potineur plutôt qu'à celui de potinier car, pour l'utilisation du féminin, la potinière désigne également le lieu du potinage. Il n'y a qu'un pas à ce que les potinières aient fini par donner leur nom au lieu où elles se réunissaient pour mettre en oeuvre leur bavardage malsain. Mais il semblerait que cette digression, ne reposant sur aucune preuve, ne soit rien d'autre que le début d'un potinage...

Nous attendons donc avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ces termes soit en commentaire, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte.

L'équipe des Editions Secrètes

- page 1 de 47